Examens 2021 : agir et défendre ses droits

L’organisation des examens 2021 s’annonce une nouvelle fois très compliquée en raison du manque d’anticipation du ministre. Le SNES-FSU reste à vos côtés : nos outils et notre foire aux questions dédiée.

Très rapidement, quelques mois après le début de l’année scolaire, tout a montré que cette année scolaire ne serait pas normale, dans un contexte sanitaire toujours très compliqué. Dès le mois de décembre, le Snes-FSU a alerté sur la nécessité d’anticiper la question des examens, de préparer différentes hypothèses afin de ne pas revivre les épisodes de l’année précédente.

Fidèle à lui-même, Jean-Michel Blanquer a refusé pendant des mois d’ouvrir le dossier examens puis a annoncé dans l’urgence et sans mener une réelle concertation ses décisions pour les examens. Comme l’an dernier, impréparation, déni de réalité, obstination d’un ministre à n’écouter que lui-même conduisent toute la communauté scolaire dans l’impasse. A ce stade de l’année, aucune solution ne pouvait être satisfaisante : le ministre porte l’entière responsabilité de la situation.

Dans ce contexte difficile, le Snes-FSU est toujours aux côtés des collègues ! Charge de correction, rupture d’égalité, protocole sanitaire… vous trouverez ci-dessous nos analyses générales sur les épreuves de cette session 2021 ainsi qu’une Foire aux Questions pour apporter des éléments de réponse concrets à vos questions.  : https://www.snes.edu/article/examens-2021-agir-et-defendre-ses-droits/

Le SNES-FSU appelle les personnels à agir par des témoignages, motions de jury, pour dénoncer les conditions de correction infligées par un ministre hors sol.

Le SNES-FSU dépose également un préavis de grève et une alerte CHSCT pour toute la période des examens. La FAQ sera rapidement mise à jour avec les outils et précisions règlementaires sur ces deux points.