26 février 2021

Collèges / lycées contenus

DHG des collèges du 63 : un CTSD vidé de son sens, la mobilisation doit continuer !

DHG des collèges du 63 : un CTSD vidé de son sens, la mobilisation doit (...)

Le CTSD second degré de repli (CTSD règlementaire après vote unanime contre des trois organisations syndicales représentatives lors du CTSD du 5 février) examinant les DHG des collèges du Puy-de-Dôme, s’est réuni jeudi 25 février en visioconférence.

Les organisations syndicales FSU, UNSA, FO ont à nouveau voté contre la répartition départementale proposée par M. l’IA-DASEN qui n’a fait aucune proposition d’amélioration par rapport au premier CTSD (exceptées 14 h pour le collège de St Anthème), malgré les nombreuses demandes d’ouvertures de divisions faites par les représentants des personnels et leur alerte sur une nouvelle dégradation des conditions d’apprentissage des élèves et des conditions de travail des personnels qui sont épuisés, d’autant plus en raison de la situation sanitaire. Voir déclaration FSU

M. l’IA-DASEN, indiquant que l’enveloppe départementale était contrainte et que c’est le rectorat qui gère les moyens, nous a renvoyés à des ajustements en juin après concertation avec le rectorat sur certaines situations tendues. Or, celles-ci sont très nombreuses. La FSU a calculé que 319 divisions seraient comprises entre 28 et 30, voire 31, 32 élèves à la rentrée prochaine dans notre département. Voir notre article précédent avec nos analyses

En l’absence d’abondement de la dotation, la rentrée 2021 sera l’une des pires que le département ait jamais connue. « Ça ne passera pas ! ». Pour la FSU, il n’est pas envisageable d’attendre d’hypothétiques ajustements en juin qui en tout état de cause seront insuffisants et arriveront après les mesures de carte scolaire et des compléments de service inutiles. C’est maintenant qu’il faut procéder à des ouvertures de divisions !

Parce que la situation de nombreux collèges est préoccupante, le SNES-FSU Clermont, après la grève du 25 février, appelle à poursuivre la mobilisation pour un abondement des dotations et des ouvertures de divisions, l’arrêt des suppressions de postes et de meilleures conditions de travail et d’apprentissage.

Le SNES-FSU Clermont appelle à se réunir dans les établissements en heure d’information syndicale, à rejeter en CA la répartition des DHG, à rédiger des motions ou des déclarations et à demander pour chaque collège à être reçu en audience par le DASEN. N’hésitez pas à demander à être accompagné.es par les militant.es !