2 février 2021

Collèges / lycées contenus

Rentrée 2021 dans les collèges du Puy-de-Dôme : ça ne passera pas !

Rentrée 2021 dans les collèges du Puy-de-Dôme : ça ne passera pas (...)

Une des pires rentrées qui soient : l’heure est à la mobilisation !

Effectifs pléthoriques par classe, suppressions de postes (- 54 emplois pour l’académie), compléments de service, HSA en forte augmentation, baisse des moyens en remplacement (- 29,5 ETP pour l’académie) : la rentrée 2021 sera une des pires que le département ait connu !

Le CTSD second degré qui s’est tenu ce matin en visio-conférence a examiné les DHG des collèges du Puy-de-Dôme. Le bilan est sans appel :

Au total, 319 divisions prévues à plus de 28 élèves par classe dont 54 à 30 élèves voire plus…

En 6e : 79 divisions à plus de 28 élèves dont 23 à plus de 30.
En 5e : 71 divisions à plus de 28 élèves dont 7 à plus de 30.
En 4e : 98 divisions à plus de 28 élèves dont 16 à plus de 30.
En 3e : 71 divisions à plus de 28 élèves dont 8 à plus de 30.

Voir la déclaration FSU et nos analyses

Plus de détails ici

Malgré nos interventions multiples sur au moins deux-tiers des collèges pour obtenir des mesures dès maintenant, ne serait-ce que sur les situations les plus tendues (mais il est vrai qu’elles sont nombreuses), aucune amélioration n’a été apportée, le DASEN annonçant qu’il n’y avait pas de réserve départementale et renvoyant à d’hypothétiques ajustements en juin.

Toutes les organisations syndicales représentées en CTSD (FSU, UNSA, FO) ont voté contre la répartition proposée par la DSDEN. Un CTSD doit se réunir à nouveau le 25 février prochain.

Dans ces conditions, après la grève réussie du 26 janvier, la FSU appelle à la mobilisation, à se réunir dans les établissements pour pointer les insuffisances et les besoins, à rédiger et déposer des motions en CA, à ne pas voter pour les répartitions de DHG, à envoyer des courriers et à demander des audiences à la DSDEN. Tenez-nous au courant de vos initiatives décidées localement. La FSU les soutiendra.

Elle réunit l’intersyndicale dès maintenant afin de définir les modalités d’actions à mener.