6 juin 2019

Carrières métiers catégories

Carte pétition CPE à renvoyer, urgent !

Carte pétition CPE à renvoyer, urgent !

Le secteur CPE du SNES Clermont a adressé un courrier à tous les CPE non syndiqués de l’académie (les syndiqués l’ayant reçu à leur domicile personnel) avant les vacances scolaires car la situation des CPE est préoccupante. En effet avec la publication, fin mars du rapport de l’Inspection Générale des Finances, sur le temps de travail dans la fonction publique, les CPE ont été particulièrement visés et cités dans ce dernier. Ce sont les 4h laissées à notre disposition pour nous organiser dans notre travail qui font tension.

Dans l’hypothèse probable, ou la loi réformant les statuts de la Fonction Publique et la loi pour une école de la confiance seraient votées en l’état par nos représentants au parlement, nous allons subir un impact important dés la rentrée de septembre 2019.
Cela se traduira par une présence obligatoire dans les établissements de 39h hebdomadaires à minima et certainement de près de 41h dans le cadre de l’annualisation et des 1607h sur 39 semaines pour nous.

A l’heure où de nombreux collègues dénoncent des conditions de travail dégradées et une charge de travail en hausse constante sans augmentation de notre pouvoir d’achat cela constituerait un nouveau mauvais coup porté à notre profession.

10% de temps de présence en plus dans les établissements cela équivaut à une baisse de rémunération de 10%, une demi et parfois même une journée de travail supplémentaire.

C’est pourquoi le SNES-FSU demande à tous les CPE de poster la carte pétition, il suffit de la signer sans l’affranchir. Il est important que les CPE s’associent à toutes les initiatives visant à dénoncer cette attaque contre nos conditions de travail déjà fortement dégradées.
Article + carte pétition