8 novembre 2019

Carrières métiers catégories

CHSCTD exceptionnel sur la souffrance au travail : déclaration FSU et compte-rendu

CHSCTD exceptionnel sur la souffrance au travail : déclaration FSU et (...)

Un CHSCT départemental extraordinaire s’est tenu vendredi 8 novembre, à la demande des organisations syndicales FSU, UNSA, FO pour traiter de :

- la souffrance au travail dans le 1er et le 2nd degré
- la Direction d’école

Dans sa déclaration liminaire, la FSU a rappelé que l’académie de Clermont n’était hélas pas épargnée par l’accroissement de la souffrance au travail. Burn out, propos suicidaires, alertes ou tentatives de suicides, arrêts pour dépression, épuisement mental et physique, perte de sens, etc. Les manifestations de la souffrance au travail se généralisent et elles concernent tous les secteurs de l’Institution : directeurs et directrices d’écoles, professeurs, AESH, personnels administratifs, vies scolaires, cadres…

Les causes de cette souffrance au travail sont multiples (liste non exhaustive) mais clairement identifiées :

- Dérives managériales : autoritarisme, pressions, propos blessants
- Sentiment d’être méprisé, manque de soutien, manque de reconnaissance
- Injonctions contradictoires, perte de sens
- Réformes incessantes imposées
- Pression aux résultats
- Travail empêché et remise en cause de la liberté pédagogique
- Surcharge de travail, réunionite
- Effectifs pléthoriques, suppressions de postes, compléments de services...
- Dévalorisation salariale, retards de paiement (AESH)
- Précarité (contractuels enseignants, AESH...)
- Etc.

Les organisations syndicales sont intervenues sur toutes ces thématiques et ont fait des propositions concrètes pour améliorer les conditions de travail des personnels et prévenir les suicides.

Voir compte-rendu