8 juillet 2022

Carrières / métiers / CHSCT catégories

CAPA refus de « congés de formation » de « titularisation de stagiaires » du 06 juillet 2022

CAPA refus de « congés de formation » de « titularisation de stagiaires » du 06 (...)

Avec l’application de la loi dite de « Transformation de la Fonction Publique », si les compétences des Commissions Administratives Paritaires ont été restreintes, les commissaires paritaires académiques du SNES-FSU continuent d’exercer leurs prérogatives et de porter la voix de leurs syndiqué•es et plus largement celle de la profession.

Ces derniers ont siégé en CAPA le mercredi 06 juillet pour étudier les refus de congés de formation et de titularisation de stagiaires. Nous avons été la seule organisation syndicale à avoir lu une déclaration liminaire à la fois pour les certifié•s et pour les agrégé•s.

Congés de formation
L’académie de Clermont a attribué 19 congés de formation de 10 mois. Un a été proposé pour le corps des agrégé•es, il a été refusé par le candidat et « reversé » au plus fort barème de la même discipline dans le corps des certifié•es. Le rectorat continue de suivre les règles d’attribution établies lors des groupes de travail dans lesquels nous siégions auparavant et qui avaient permis d’établir des équilibres et des continuités d’une année sur l’autre, en respectant l’ordre du barème, afin que toutes les disciplines puissent être représentées. Ainsi, ont été attribués 2 congés en lettres modernes, 2 en anglais, 1 en espagnol, 1 en italien, 2 en HG, 2 en mathématiques, 1 en sciences physiques, 1 en SVT, et 2 en arts plastiques. Les autres ont été attribués dans les autres corps : CPE, psy-EN, AESH, PLP ou PEPS.

Le SNES-FSU revendique une formation continue étoffée et davantage adossée à la recherche, réellement accessible à tous. Elle ne doit pas être un catalogue de « prêts-à-penser », mais outiller les professionnels pour faire des choix, en conscience, face aux dilemmes qui se présentent à eux tous les jours dans l’ordinaire de leur activité. Les personnels doivent donc conserver le libre choix des formations suivies.

Voir article académique sur le CPF : https://clermont.snes.edu/Conge-de-formation-professionnelle-rentree-2022.html

Refus de titularisation
Cette année encore, des stagiaires se sont vus refuser la titularisation alors que les conditions de stage sont toujours plus difficiles dans un contexte marqué par la crise sanitaire et ses conséquences ainsi que par la dégradation continue des conditions de travail des entrant•es dans le métier suite à la réforme de la formation. Le SNES-FSU a rappelé qu’a minima tout stagiaire doit avoir droit à une année de renouvellement.
Pour les certifié•es, 9 stagiaires sont placé•es en prolongation ou renouvellement, 4 ont reçu un refus définitif dont 1 après 1 année.
Pour les agrégé•es, deux stagiaires ont été placé•es en prolongation.

Le SNES-FSU revendique un cadrage national pour l’évaluation des personnels, titulaires comme stagiaires, et la déconnexion totale de l’avancement/promotion et de l’évaluation. La mise en place de la nouvelle carrière depuis la rentrée 2017 (PPCR) va dans ce sens, mais il reste beaucoup à faire pour obtenir et garantir l’égalité de traitement et la transparence des opérations.

Voir article national sur l’évaluation et la titularisation des stagiaires : https://www.snes.edu/evaluation-et-titularisation-des-stagiaires-2/

Besoin d’informations ? Contactez-nous par mail à s3cle@snes.edu

Avec l’aide du SNES-FSU, suivre toutes les étapes de ma carrière : je fais respecter mes droits. Se syndiquer au SNES-FSU, syndiquer de nouveaux collègues, c’est se donner les forces collectives dont nos professions ont besoin pour revaloriser tous les aspects de nos métiers, nos carrières, nos salaires.
Pour adhérer et réadhérer, c’est ici : https://clermont.snes.edu/ADHERER-au-SNES-FSU-en-2022-2023.html