6 octobre 2020

Actualités actions

Répression syndicale, rassemblement mercredi 14 octobre en soutien aux collègues poursuivis !

Soutien aux 4 collègues de Melle convoqués à des CAPA disciplinaires

Le Rectorat de Poitiers a sanctionné trois collègues de Melle, syndiqués à SUD éducation en les suspendant plus de 6 mois pour avoir simplement participé à des manifestations contre la mise en place des E3C dans les lycées. Les collègues sont sanctionnés pour l’exemple ! Une 4e collègue de Melle vient d’être convoquée à une CAPA disciplinaire, comme ses trois collègues les 12, 13, 14 et 16 octobre prochains, dans les mêmes conditions.
C’est un exemple de plus de répression antisyndicale dans l’Education, dans un contexte plus général d’intimidation et de répression du mouvement social.

L’intersyndicale départementale FSU-SUD-CGT-SNALC appelle tous les personnels à se rassembler à 14h devant le Rectorat à Clermont en soutien aux collègues de Melle et contre la répression antisyndicale. L’intersyndicale départementale a demandé une audience au recteur de Clermont.

Ces personnels ne sont malheureusement pas les seuls poursuivis :
-  A Nice un militant SNES-FSU a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 5000€ d’amende suite à une manifestation contre le projet de réforme des retraites. Voir les photos et l’article
-  A Dijon, une militante SNES-FSU a été convoquée dans le bureau du principal en présence de de trois gendarmes pour avoir été à l’initiative d’une photo prise devant l’établissement montrant une vingtaine de personnes, enseignants et parents d’élèves. Le préfet de Saône-et-Loire reproche à notre camarade de ne pas avoir déclaré 72h à l’avance ce qu’il considère comme une manifestation. Lire le communiqué
-  A Clermont, deux militants SNES-FSU, un militant CGT Educ’Action, un militant SUD-Educ, deux militants UNEF et un lycéen mineur sont toujours sous le coup de poursuites judiciaires et pour les enseignants sous la menace de sanctions disciplinaires. Une militante du SNALC a été réintégrée sur son poste à Chamalières après que le TA ait annulé sa mutation-sanction en reconnaissant qu’il s’agissait bien d’une entrave à l’exercice syndical.

La liste pourrait certainement s’allonger lors de prochaines actions...

Le SNES a proposé à l’intersyndicale départementale un courrier de soutien aux collègues de Melle, à envoyer au recteur de Poitiers.

Une manifestation nationale (rassemblement devant le rectorat de Poitiers, 22 rue Guillaume 7 le Troubadour) aura lieu à l’occasion de la tenue des CAPA disciplinaires à Poitiers le lundi 12 octobre à 13h.