14 juin 2022

Carrières / métiers / CHSCT catégories

Spécial non-titulaires : il est venu le temps des actes !

Spécial non-titulaires : il est venu le temps des actes !

Vous trouverez ci-joint la nouvelle publication du SNES-FSU Clermont qui fait un zoom sur les sujets d’actualités dans l’académie et au niveau national.

Au sommaire :
Edito
Concours internes 2022 : le recrutement des personnels en crise !
Congrès du SNES 2022 : des mandats offensifs !
Renouvellement des contrats
Journée de lutte contre la précarité
Toilettage du décret 86-83 relatif aux dispositions générales applicables aux agents contractuels de l’Etat
GRETA (Groupement d’Etablissements d’enseignement, collèges, lycées et lycées professionnels)
Elections Professionnelles : en décembre 2022, votons et faisons voter pour le SNES et la FSU

Edito :
Alors que le contexte politique des élections présidentielles présageait une joute entre l’idéologie néolibérale et les idées d’extrême droite, l’expression des Françaises et des Français dans les urnes a permis de considérer une troisième ligne progressiste qui propose des perspectives meilleures. Même si le président Macron est réélu avec des promesses de politiques antisociales, les législatives projettent vers une politique de justice sociale.

Dans l’Education Nationale, les résultats des concours internes montrent d’une façon éloquente la crise profonde du recrutement et le manque d’attractivité de la profession. Pour preuve, les rectrices et recteurs d’académie s’emploient à des opérations de communication pour faire la promotion d’une campagne locale de recrutement de contractuel•es afin d’assurer les services d’enseignement en collège ou en lycée voire dans le premier degré. Ces campagnes sont appelées « job dating » dans l’académie de Versailles alors que le recteur de Toulouse lançait auparavant un SOS sur les ondes pour trouver des professeur•es remplaçant•es.

Le nouveau ministre de l’Education nationale est certes un symbole de rupture idéologique par rapport à Blanquer mais cela ne nous semble pas un signal suffisant pour un net changement de cap, son silence lors du déplacement de Macron à Marseille et son annonce de « grands débats » ne plaident pas en sa faveur. C’est la raison pour laquelle le SNES-FSU exige une prise de position claire du nouveau ministre qui tendra vers une refondation de l’Ecole détruite par Blanquer. Monsieur, l’heure est aux actes !

L’urgence dans l’Education est le dégel du point d’indice, l’amélioration des conditions de travail et l’augmentation des salaires au niveau du taux d’inflation. Un recrutement massif d’enseignant•es titulaires et la titularisation des non-titulaires doivent être les priorités pour pallier la crise du recrutement et assurer un Service public de qualité.

Le SNES-FSU appelle les personnels à peser de tout leur poids dans les urnes lors des élections législatives. Avec vous, nous allons poursuivre les combats pour reconquérir pieds à pieds tous les acquis sociaux détruits pendant ce quinquennat !

Nous contacter :
Par téléphone : 04.73.36.01.67 aux horaires de permanences du mardi au jeudi (14h-17h).
Par mail : s3cle@snes.edu ou bien nontit@clermont.snes.edu

Adhérer au SNES-FSU :
https://clermont.snes.edu/ADHERER-au-SNES-FSU-en-2021-2022.html