4 septembre 2021

Actualités actions

Jeudi 23 septembre 2021 : appel intersyndical à la grève dans l’éducation [MAJ le 12-09-2021]

Jeudi 23 septembre 2021 : appel intersyndical à la grève dans l'éducation (...)

[MAJ le 12-09-2021]

L’intersyndicale Éducation FSU, FO, CGT, SUD appelle à se mettre en grève le 23 septembre 2021 pour les postes, les salaires et l’amélioration des conditions de travail.

Salaires : rien d’historique !
Les annonces de septembre 2021 confirment que la revalorisation promise par Jean-Michel Blanquer est très loin de prendre la mesure du déclassement salarial subi par nos profession.

Pas de dégel du point d’indice, prime d’attractivité qui ne répond pas aux enjeux de revalorisation, nouvelle grille pour les AESH insuffisante et rien pour les vies scolaires. Le décryptage des dernières annonces dans notre article consacré au Grenelle.

Une rentrée sans moyens pour le 2d degré !
1883 suppressions d’emplois alors que les effectifs augmentent dans les collèges et les lycées, et depuis 2018, les budgets des gouvernements Macron ont acté la suppression de 7 490 emplois alors que les effectifs augmentaient de 63 662 élèves. 7490 suppressions d’emplois, c’est l’équivalent de 166 collèges rayés de la carte ! Pour simplement garder le taux d’encadrement de 2017, il aurait fallu créer 7 564 emplois.

Les conséquences sont visibles : augmentation des effectifs dans les classes, réduction de l’offre de formation etc…

Pour faire face aux enjeux pédagogiques de cette rentrée sous Covid et après une année 2020-2021 très largement perturbée par l’épidémie, le ministre ne propose que deux solutions : Devoirs faits en collège et des heures supplémentaires (HSE) en lycée. Cela ne répond en rien aux besoins de cette rentrée !

Dénaturation de nos métiers
Aucun aménagement des programmes en collège, réforme de la réforme du lycée qui consacre le contrôle continu et projet local d’évaluation qui pourrait se révéler être un redoutable outil de management, poursuite du démantèlement du service public d’orientation (externalisation vers les Régions ou le privé), gestion chaotique de la crise sanitaire…reprenons la main sur nos métiers !

La rentrée en collège – les analyses du SNES-FSU

Nouveau Bac Blanquer : du changement dans la continuité – l’analyse du SNES-FSU

Projet local d’évaluation : le guide syndical du SNES-FSU pour ne pas se laisser piéger

Annonces de Macron à Marseille : dynamitage du statut, attention, danger !
L’annonce d’une expérimentation du recrutement des enseignants par les directeurs d’école est dangereuse. Elle ouvre une brèche dans le fonctionnement du service public d’éducation : substituer les mutations régies par des règles connues de tous à un recrutement sur profil, ouvrant la porte à l’opacité et au clientélisme. Selon les propos de Macron, cette expérimentation marseillaise pourrait être généralisée. Préfiguration d’un projet dangereux pour le service public d’Education, projet inspiré de logiques managériales venues du privé : https://www.snes.edu/article/marseille-annonces-macron/

Les outils pour mobiliser :

- Appel intersyndical
- Tract SNES-FSU
- Tract Education prioritaire
- Tract FSU
- Les visuels en ligne

Lieux et heures des manifestations dans l’académie :

Puy-de-Dôme :
Manifestation 10h place Delille, en direction du rectorat. Audience auprès du Recteur à 11h. Réunion des personnels mobilisés à 14h, salle de la Maison du peuple. Voir tract

Allier : infos à venir

Cantal : infos à venir

Haute-Loire :
Rassemblement à 10h30 devant l’Inspection académique au Puy-en-Velay. Voir tract