25 mai 2011

Collège lycées contenus

Epreuve d’histoire des arts : le ministère doit entendre la profession !

Sans attendre un bilan qualitatif de la première année d’expérimentation, le ministère a généralisé l’épreuve d’histoire des arts au DNB. Le SNES demande la suppression de cette épreuve.
 
Cette attitude est irresponsable et inadmissible et le renvoi non seulement de l’organisation, mais aussi des objectifs à chaque établissement nie de fait le caractère national de l’épreuve.
 
Pour cette année, le SNES-FSU demande :
 
- que, dans la mesure du possible, un professeur d’arts plastiques ou d’éducation musicale soit présent dans chaque jury.
 
- que ne soient convoqués que des enseignants ayant participé à cet enseignement au cours de l’année.
 
- que les oraux ne soient pas organisés dans le cadre des heures de cours mais dans celui des heures banalisées ;
 
- que les membres du jury reçoivent une convocation officielle ;
 
- que les membres du jury perçoivent des indemnités d’examen ;
 
- que le travail des collègues donne lieu à paiement d’heures supplémentaires, notamment pour la concertation.
 
 
Pensez également à remplir le questionnaire "Histoire des arts" et à le retourner au secteur « contenus » du SNES.
 
N’oubliez pas de nous contacter pour nous faire part de la situation dans votre établissement.