2 juillet 2019

Carrières métiers catégories

Classe exceptionnelle des certifiés : la CAPA s’est tenue lundi 1er juillet

Classe exceptionnelle des certifiés : la CAPA s'est tenue lundi 1er (...)

La CAPA examinant la Classe exceptionnelle des certifiés s’est tenue lundi 1er juillet.

- 59 promotions (37 en 2018) ont été prononcées au titre du vivier 1 (sur candidature) alors que le contingent total de promotions pour ce vivier était de 129 (66 en 2018), soit une perte de... 70 promotions possibles !

- 33 promotions (24 en 2018) ont été prononcées au titre du vivier 2, le contingent pour ce vivier ayant été atteint. Pour le SNES-FSU, ce vivier reste beaucoup trop restreint car il ne permet pas de promouvoir suffisamment de collègues. Ainsi, les carrières longues ne sont pas suffisamment prises en compte.

Les élus du SNES-FSU ont fait plusieurs propositions pour améliorer le projet initial du rectorat afin que soient pris en compte la diversité des disciplines, l’équilibre hommes/femmes, l’âge des promouvables. La majorité a été acceptée par l’administration.

En résumé, des améliorations, grâce au travail des élus et aux échanges avec l’administration, par rapport au projet initial mais le ministère doit faire évoluer encore les modalités d’accès à la Classe exceptionnelle (conditions d’accès au vivier 1, répartition des promotions entre viviers...).

Favoriser la promotion de collègues retraitables, c’est permettre une rotation rapide des personnels dans le grade (plafonné à 10 % des effectifs du corps) et donc permettre au plus grand nombre de professeurs certifiés d’avoir la classe exceptionnelle comme débouché de carrière​ avant le départ en retraite pour un effet immédiat sur les pensions​.

Voir déclaration

Bilan statistique (à venir)