4 décembre 2008

Carrières / métiers catégories

AED, fins de contrat sans perspectives : battons-nous !

Il y a 6 ans, le Ministère de l’Education Nationale créait la fonction d’AED sans aucune concertation et mettait en extinction le statut de MI-SE. Le SNES s’était opposé à la création de ce statut précaire qui visait à substituer aux MI-SE, étudiants-surveillants les AED, recrutés par les Chefs d’établissements, avec des conditions d’exercice rendant difficile la poursuite d’études, soumis à des contrats renouvelables d’année en année, exerçant des missions de toute nature.

Alors que s’approche la limite des 6 ans, l’Administration n’offre aucune perspective à ces collègues pour leur permettre de trouver une issue à la sortie de leur fonction précaire. Nous craignons que le Ministère ne prépare un vaste plan de licenciement pour ces collègues.

C’est pourquoi, avec le SNES, les soussignés demandent :

- un plan de titularisation s’adressant à tous les AED en fin de fonction, sur la base d’une création de postes répondant aux nouveaux besoins de la formation et de la vie des élèves dans les établissements...
- un statut d’étudiants-surveillants amélioré ...
- l’arrêt du recrutement de nouveaux précaires destructeur de l’emploi public.
- Que, dans l’immédiat, les contrats soient prolongés jusqu’à l’accès pour tous les AED qui le souhaitent, à un plan de titularisation.

Le SNES Clermont a envoyé un courrier au recteur.

AFFICHEZ ET SIGNEZ LA PETITION !