30 mai 2019

Collège lycées contenus

Lycée Blanquer : la liberté de choix est une fiction !

Lycée Blanquer : la liberté de choix est une fiction !

Le gouvernement a opportunément ressorti le VRP de la réforme du lycée et du bac, P. Mathiot, qui se félicite publiquement que 50 % des élèves de 2nde fassent des vœux qui « sortent du carcan des séries », les autres ayant besoin de plus de temps pour s’affranchir de ce cadre. On trouvera ci-dessous des résultats d’une enquête du SNES-FSU (annexe méthodologique en fin de note), qui montrent à quel point le discours du ministère, et de P. Mathiot, est fragile, pour ne pas dire à la limite du mensonge.

« 50 % des élèves sortent du carcan des séries »… Ou pas ?

Au 2e trimestre, les « triplettes » choisies par les élèves de 2nde faisaient apparaître, sous une diversité artificielle, une inertie certaine des séries actuelles du lycée (ce qui est sans doute une bonne nouvelle), mais aussi une permanence des hiérarchies qui structurent le lycée (ce qui n’est pas une bonne nouvelle). Ainsi, deux tiers des élèves se concentrent sur un quart des « triplettes » demandées, ce petit nombre de combinaisons reproduisant massivement les actuelles séries ES, L et (surtout) S. Ces tendances ont-elles des chances d’évoluer à moyen terme ? L’exemple britannique, qu’on trouvera dans la note en ligne ci-dessous, laisse dubitatif.

Lire article complet sur le site national du SNES-FSU