Les AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire), dont certains sont des AED chargés d’accompagner les élèves en situation de handicap, ne pouvaient aller au-delà de 6 ans d’exercice (comme tous les AED). Le ministre vient d’annoncer sa décision de faire de cet accompagnement un vrai métier : il propose à ces personnels un CDI et crée un diplôme pour assurer le recrutement et la formation. Si c’est une avancée importante, il n’en demeure pas moins que le ministre prévoit seulement un « contrat » et non un réel statut. De plus, ces mesures ne concernent pas les AVS sous contrat aidé, qui devront suivre une formation et préparer le diplôme qui devra être créé pour prétendre accéder à un CDI