11 janvier 2011

Carrières métiers catégories

20 janvier : ACTIONS ANTI PRECARITE à la Fonction Publique

 REUNION NON-TITULAIRES MERCREDI 19 JANVIER à 14H, SALLE N°7 CENTRE JEAN RICHEPIN à CLERMONT (en face du lycée Sidoine Apollinaire), pour débattre et présenter nos revendications
 
 
à l’appel de la FSU, de la CGT et de Solidaires Fonction Publique :
 
Mettre fin à la précarité dans la fonction publique : URGENCE !
 
Janvier 2010, le président de la République annonce au cours d’une émission télévisée « la titularisation progressive des contractuels ».
 
Janvier 2011, le secrétaire d’Etat à la Fonction publique devrait enfin ouvrir des négociations contre la précarité dans la Fonction publique. Les travaux préparatoires ont mis en évidence.
 
la convergence des revendications portées par les organisations syndicales, fort éloignées des positions du gouvernement. Pour celui-ci, les titularisations ne sauraient être systématiques, et il faudrait admettre la coexistence du contrat et du statut ; il souhaite ainsi, après avoir introduit le recours aux agences d’intérim, diversifier encore plus les types de contrats, en permettant à tous les employeurs publics de signer des « contrats de projet », clones des « contrats d’activité » expérimentés dans l’archéologie préventive. Si le terme du contrat est indéterminé, c’est parce que celui-ci prend fin sans préavis avec la mission, cause du recrutement. Le gouvernement écarte du champ des discussions le dossier des personnels recrutés sur des contrats aidés.
Nos revendications urgentes d’un plan de titularisation, de la réduction drastique du recrutement de nouveaux contractuels, d’une politique exigeante d’insertion des personnes sur emplois aidés, de règles de gestion collectives et améliorées pour les contractuels ne pourront déboucher que si tous s’en mêlent.
Telle est la conviction de la FSU, qui appelle avec la CGT et Solidaires Fonction publique à une journée nationale d’action contre la précarité le 20 janvier avec des rassemblements unitaires dans tous les départements.