30 mars 2010

Entrée dans le métier

Formation des enseignants sacrifiée… Ce n’est pas un poisson d’avril !

Formation des enseignants sacrifiée… Ce n'est pas un poisson d'avril (...)
 
Le jeudi 1er avril, enclenchons tous une campagne de refus collectif d’être tuteurs
 
Dans le cadre de la « réforme de la formation des maîtres » inacceptable, le Recteur de l’académie de Clermont prévoit d’affecter les futurs stagiaires sur des supports 16 / 18e (au lieu de 8 / 18e cette année…), selon les modalités suivantes :
 
 - Stagiaires devant élèves à mi-temps avec tuteur dans l’établissement pendant les 8 premières semaines. Formation à l’IUFM (?), un TZR affecté sur l’autre demi-service.
 - Stagiaires à temps plein au retour des vacances de Toussaint. Deux semaines de formation en janvier-février. Remplacement par un TZR, un contractuel, un vacataire ou un étudiant en master.
 - Tuteurs non déchargés non formés, censés assurer la formation du stagiaire sur de nouvelles heures supplémentaires !
 
Que se passera-t-il en fait ?
La surcharge de travail sera vite insurmontable pour le stagiaire comme pour le tuteur, rendant impossible une réelle formation professionnelle.
 
Et les élèves ?
Ils seront des centaines de milliers (environ un sur quatre) à devenir des cobayes de cette formation « sur le tas », sacrifiés eux aussi sur l’autel des économies budgétaires.
 
C’est pourquoi…
Pour défendre la dignité de notre métier d’enseignant,
et la qualité de service public due à tous nos élèves
 
 
SIGNEZ et FAITES SIGNER LA PETITION
.pour refuser toute fonction de tuteur dans les conditions d’affectation des stagiaires prévues par le Ministre et le Recteur et pour demander au Ministère de l’Éducation nationale de renoncer à cette réforme, véritable régression en matière de formation professionnelle des enseignants.
 
 
Consultez également le site du SNES national pour accéder à des modèles de motions et de courriers au recteur, aux IPR et aux parents d’élèves :