9 février 2010

Collège lycées contenus

Généralisation LV2 en 5e : la prudence s’impose !

 

L’Inspection Académique du Puy-de-Dôme vient de décider la généralisation de la LV2 en classe de 5e à la rentrée prochaine à raison de 2 heures hebdomadaires. Cette décision est présentée dans tous les collèges du Puy-de-Dôme au moment où les DHG tombent et se tiennent les commissions permanentes et conseils d’administration devant se prononcer sur la répartition des moyens. L’idée peut paraître intéressante mais elle soulève un certain nombre de problèmes.

Outre le fait qu’elle risque d’entraîner une concurrence entre les disciplines (LV2 / LV2-latin...), de mettre à mal certaines d’entre elles (allemand et langues à faible diffusion entre autres), elle est en contradiction avec les logiques politiques actuelles de suppressions de postes et de récupération de moyens. Or, en imaginant que l’enveloppe globale prévue à cet effet soit utilisée dans sa totalité, c’est l’équivalent de 24 postes qui doit être créé dans le département ! Nous attendons donc avec impatience les annonces de l’IA en la matière...

Le SNES veillera, de plus, à ce que cette généralisation ne conduise pas à une remise en cause de dispositifs tels que les classes bilangues ou les sections européennes. Nous refusons que la stratégie qui consiste à demander aux enseignants d’expérimenter à tout-va avant de « rationaliser », « globaliser », en d’autres termes casser, trier pour économiser, s’applique ici ! Nous n’accepterons pas non plus que les horaires nationaux en 4e et 3e ne soient pas respectés.

Nous estimons par ailleurs que toute langue nécessite un temps important d’apprentissage en petits groupes. Sans moyens horaires de trois heures par groupe-classe, sans réduction des effectifs, sans amélioration des conditions matérielles d’enseignement, cette mesure ne sera que pur affichage.

Enfin, nous considérons que le chantage au retrait des heures correspondantes dans la DHG , en cas de refus de la part des enseignants, est non seulement infantilisant mais également insupportable.

En conséquence, le SNES Clermont appelle les collègues de LV à intervenir en CA pour exprimer leur refus de se voir supprimer des heures, à déposer une motion demandant le maintien des 3h de LV2 en 4e et 3e pour la rentrée 2011, à s’adresser aux parents pour les informer des risques de cette généralisation, à interpeller enfin l’Inspecteur d’Académie sur cette question.

Nous demandons aux collègues de nous faire part rapidement de la situation dans leur établissement.