Le stage CPE organisé par la section académique du SNES/FSU, s’est tenu le mardi 13 octobre dernier. Vingt cinq collègues CPE venus de toute l’académie et de différents types d’établissement se sont retrouvés pour une journée d’échange autour de la nouvelle circulaire de mission du 10/08/2015 parue au BOEN n°31 du 27/08/2015.
 
Les débats ont été animés par Philippe Guingand, membre du secrétariat national de catégorie, Olivier Raluy, co-responsable national et Philippe Leyrat, responsable académique.
 
Après une présentation de l’actualité académique mettant en évidence des rapports de plus en plus tendus avec les autorités rectorales, une large place a été faite aux questions d’ordre pratiques touchant au quotidien de l’activité d’un CPE. Le point posant le plus de problème aux collègues, quelque soit le type d’établissement, est la grande difficulté de travailler en collaboration avec les personnels de direction qui sont de moins en moins présents physiquement dans les EPLE en raison de convocations et réunion multiples à l’extérieur.
 
La présentation de la circulaire de mission a permis de longs et fructueux échanges, les collègues présents étant globalement satisfaits des avancées actées dans ce texte : le rôle éducatif et pédagogique des CPE renforcé, les missions toujours centrées sur l’élève, les précisions sur le temps de travail avec 35h inscrites à l’emploi du temps. Il est ressorti des échanges, l’attachement des collègues à un CPE "concepteur de son activité" et la nécessité de sortir des logiques managériales qui depuis trop d’années, ont malmené l’identité professionnelles des CPE. La nouvelle circulaire sera un point d’appui, mais la profession devra être attentive aux modalités d’application de ce nouveau texte.
 
La revendication du SNES de la suppression de la semaine dite de petites vacances CPE reste d’actualité mais ne peut l’être pour solde de tout compte en échanges des dépassements horaires des collègues tout au long de l’année. Nous nous heurtons ici à l’opposition déterminée du SNPDEN/UNSA qui s’oppose à cette disparition.
 
Une présentation de la troisième rencontre professionnelle CPE/SNES avec pour thème central « la jeunesse et l’engagement » du 18/11/2015 organisée à Paris a également été faite.
 
Les débats se sont achevés vers 17 h avec la demande unanime d’un nouveau stage au printemps 2016.

Philippe LEYRAT