Selon Luc Chatel, la rentrée est "techniquement réussie" et les suppressions de postes sont indolores... Aveuglement ou provocation ? Le SNES et les syndicats du 2nd dégré de la FSU lancent une OPERATION VERITE pour montrer la réalité : le gouvernement asphyxie l’école !

 Une rentrée "techniquement réussie" ?

Le ministre s’est répandu à ce sujet dans les médias, allant jusqu’à assurer que les suppressions de postes n’avaient aucune conséquence.

Pour rétablir la vérité et dénoncer l’asphyxie voulue et provoquée du service public de l’éducation, le SNES et les autres syndicats du second degré de la FSU (SNEP, SNUEP, SNETAP) lancent l’opération vérité.

Les personnels sont invités à s’en emparer pour faire connaître la réalité du quotidien dans les établissements scolaires : classes surchargées, manque de matériels, imposition d’heures supplémentaires, multiplication des tâches, emploi du temps sur plusieurs établissements, accroissement de la précarité, appauvrissement et réduction de l’offre de formation...

Un questionnaire est accessible en ligne. Il peut être utilisé dans les établissements comme un outil pour établir un constat, lancer des débats, s’adresser aux parents et aux élus et construire la mobilisation.

Dans toute la France, pendant la semaine du 12 au 16 octobre, des initiatives locales, départementales ou académiques seront organisées pour sensibiliser les parents d’élèves, les lycéens, les élus, les médias.

Le SNES, le SNEP, le SNUEP, le SNETAP tiendront le 14 octobre une conférence de presse commune.

 Lien vers le site national du SNES : http://www.snes.edu/spip.php?article17638