28 avril 2010

Collège lycées contenus

Pour un métier d’accompagnant du jeune en situation de handicap

Parents, professionnels, AVS, syndicats, associations...,
agissons ensemble !

Faisant fi de ses engagements de septembre 2009, de l’espoir donné aux parents de jeunes en situation de handicap et des propositions associatives et syndicales, le gouvernement renonce à la reconnaissance du métier d’auxiliaire de vie scolaire (AVS).

Depuis 2003, les auxiliaires de vie scolaire, qui accompagnent au quotidien les jeunes handicapés dans leur scolarité, sont toujours maintenus dans la précarité. Leurs compétences sont continuellement perdues au fil de la fin des contrats.

Nous réclamons dans l’urgence de la rentrée de 2010 le respect des engagements et la reprise d’une vraie concertation pour aboutir à

- Un véritable métier d’accompagnement du jeune en situation de handicap,

- Une formation en adéquation avec les compétences exigées,

- La création d’un service départemental à financement public et pérenne,

Gages incontestables de la qualité de l’accompagnement.

Les organisations syndicales et associations suivantes dénoncent cette situation inacceptable qui pénalise le parcours scolaire des élèves en situation de handicap : CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, UNSA, FNASEPH, UNAISSE, Autisme France.