13 septembre 2009

Collège lycées contenus

Nouveaux programmes de collège et mise en œuvre du socle commun : des problèmes importants à prévoir cette année !

Tous les programmes de collège ont été revus en fonction du socle commun.
Parmi ceux qui se mettent en place à la rentrée 2009, la technologie, les lettres, les arts plastiques, l’éducation musicale, notamment, vont sans doute poser des problèmes importants aux enseignants ! Il est nécessaire d’en débattre dans les établissements et d’agir collectivement (voir détails ci-dessous).

Concernant le socle commun, les livrets de compétences officiels viennent de paraître sur le site Eduscol, ainsi que des outils censés aider à l’évaluation des élèves :
http://eduscol.education.fr/D0231/evaluation.htm#college 
Ils feront sans doute l’objet de nombreux débats et de réunions dans les établissements !

Cette année, les enseignants de collège vont devoir les remplir pour « s’entraîner », mais seuls la validation du pilier « B2I » et du pilier « niveau A2 en LV » continuent d’être obligatoires pour le brevet 2010. 
A partir de la session 2011, il y aura une nouvelle épreuve d’histoire des arts au brevet, affectée d’un coefficient 2. Voir le dossier du SNES sur cette question ici :
http://www.snes.edu/spip.php?rubrique4750 

Nouvel arrêté concernant le brevet :
http://www.education.gouv.fr/cid42635/mene0916156a.html

Technologie : le programme est très contesté car il dénature la discipline. En outre, les collègues n’ont pas été formés à la mise en oeuvre de ce programme et les crédits concernant le matériel préconisé n’ont pas été débloqués !

En lettres, les programmes posent problème car ils révèlent une vision figée de la discipline (retour de la leçon de grammaire, peu de littérature contemporaine et/ou extra-européenne…). Ils laissent de côté des pans entiers de la discipline (étude documentaire, littérature de jeunesse, étude de la presse…). En outre, au nom du socle commun, ils imposent une vision simplificatrice, voire fausse, d’un certain nombre de notions qui mènent à de graves non-sens.

En arts plastiques et en éducation musicale, les enseignants ont un travail énorme de conception de séquences à mettre en œuvre car les programmes changent simultanément sur les 4 niveaux !

Le nouvel enseignement d’histoire des arts pose problème sur le fond et sur la forme.
Voir les analyses du SNES ici :
http://www.snes.edu/spip.php?article16451 et ici :
http://www.snes.edu/spip.php?rubrique4750 

En outre, concernant sa mise en œuvre, aucune heure de concertation n’est prévue dans l’emploi du temps pour les collègues impliqués dans d’éventuels projets !

N’hésitez pas à contacter la section académique du SNES pour venir débattre de tous ces sujets avec vous lors d’heures d’information syndicale.