22 novembre 2010

Collège lycées contenus

Ne nous laissons pas imposer le livret de compétences !

Ne nous laissons pas imposer le livret de compétences !
 
Le SNES rappelle son refus de la mise en place du livret personnel de compétences qui ne résoudra en rien les problèmes rencontrées au collège aujourd’hui.
 
Nous sommes opposés à cette évaluation par compétences parce qu’elle implique de lourdes menaces sur l’existence des diplômes, parce qu’elle engendre de profondes modifications des contenus à enseigner ; elle consacre le recours constant à l’évaluation, qui prendra le pas sur la transmission… La mise en place du livret de compétences s’inscrit dans une transformation profonde des missions du collège et de la conception de la formation commune à toute une génération.
 
Le SNES appelle les collègues à ne pas renseigner ce livret maintenant ni au 2e trimestre, interpelle le ministre pour lui demander un moratoire, d’accepter le débat sur la pertinence du livret et lui signifier que les enseignants refusent d’intégrer le livret dans leur pratique d’évaluation.
 
Si le ministre persiste dans son entêtement, le SNES appellera alors les collègues à valider, par principe, le livret de compétences pour tous les élèves en validant tous les items en fin d’année (afin de ne pénaliser aucun élève pour le DNB tout en décrédibilisant l’idée même de socle) et médiatisera l’action.
 
La section académique du SNES organisera un stage le 17 janvier 2011 sur cette question (voir rubrique stage).