18 novembre 2011

Actualités actions

NON à l’évaluation des personnels par les chefs d’établissement !

LES MANIFESTATIONS DANS L’ACADEMIE :

- Allier :
Clermont-Ferrand 10 h 30 Avenue de la République

- Cantal :
Aurillac 9h30 débat autour du projet de décret salle 2 centre Antonin Lac
Aurillac 10h30 manifestation unitaire, départ place de la Paix

- Haute-Loire :
Le Puy 10 h 30 Place Cadelade

- Puy de Dôme :
Clermont-Ferrand 10 h 30 Avenue de la République. Rue d’Effiat, Rue Pélissier (arrêt devant l’IA), Rue Niel, Avenue de la République, Rue des Jacobins, Place Delille, Boulevard Trudaine, Rue Maréchal Joffre, Avenue Vercingétorix, Arrêt Rectorat.
A l’issue de la manifestation, une Assemblée Générale FSU, avec casse-croute est organisée de 13h à 15h, salle 7 du centre Jean Richepin (face au lycée Sidoine Apollinaire)

 
GREVE LE 15 Décembre
 
pour le retrait des textes sur l’évaluation des personnels !
 
Le ministère vient de communiquer aux organisations syndicales un nouveau projet de décret portant sur les modifications de l’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation.
 
Ces modifications ne touchent en rien le fond du conflit qui porte sur la place du chef d’établissement comme unique évaluateur de l’ensemble des activités des enseignants, ce qui de fait aboutit à ne pas reconnaître l’activité centrale de travail avec les élèves. Mais elles prouvent que la mobilisation traduite aujourd’hui par le nombre de signatures enregistrées pour la pétition et l’appel très unitaire à la grève commencent à porter leurs fruits
 
Ce nouveau projet contient deux modifications  :
 
1. Sur les promotions dans la période transitoire
 Contrairement à ce qui était prévu pour la période 2012 - 2015, les promotions se feront sur le même modèle qu’actuellement (ancienneté, petit choix, grand choix). De même pour la première année qui suivrait l’entretien professionnel (2015). Ce ne serait donc qu’à partir du 1er janvier 2016 que le processus serait mis en place pour une période exceptionnellement limitée à deux ans.
 
2. Sur l’évaluation elle-même
Les missions des corps d’inspection sont maintenus (inspection des personnels dans leur discipline) par suppression des article 73 et 74 de l’ancien projet.
 
3. Sur l’arrêté deux modifications sont intervenus :
Dans l’article 5 a été rajouté le mot "didactique" : "les compétences notamment didactiques dans sa discipline ou ses domaines d’apprentissage"
Toujours dans l’article 5, il est rajouté concernant la pratique professionnelle : "Elle [la pratique professionnelle] s’inscrit dans le cadre des programmes scolaires officiels et de la mise en œuvre des réformes."
 
Si le bougé sur la période transitoire est important, rien ne bouge sur ce qui est le cœur du dossier c’est à dire l’évaluation des enseignants par le seul chef d’établissement et la mise entre ses mains de nos évolutions de carrière.
 
Donc les raisons fondamentales de notre action demeurent.
 
Mais ce premier recul met en évidence que le rapport de force construit commence à avoir des effets et que le ministre prend conscience que c’est bien l’ensemble de nos professions qui, aujourd’hui, est en train de combattre son projet
 
 
Signer et faire signer massivement la pétition intersyndicale
 
Diffuser le tract SNES-FSU
 
Diffuser la lettre aux parents
 
Lire le point de vue du SNUPDEN-FSU (syndicat des chefs d’établissement de la FSU)
 
Lire le point de vue du SNPI-FSU (syndicat des inspecteurs de la FSU)
 
Mobiliser avec le diaporama évaluation