31 mai 2007

Carrières métiers catégories

Les TZR et les remplacements « de Robien »

Remplacements de moins de quinze jours dits « remplacements de Robien »

La lutte doit continuer cette année encore dans les établissements !!!

Le décret de Robien d’août 2005 prévoit que les TZR en sous service doivent être mobilisés en priorité pour assurer les remplacements de moins de quinze jours. Cela dit, il précise aussitôt que ces remplacements restent de la compétence rectorale, ce qui est compréhensible. En effet, si les chefs d’établissement pouvaient décider de façon autonome des remplacements de courte durée à confier à un TZR en sous service, le rectorat, qui peut être amené à le mobiliser pour une durée plus longue, ne serait par conséquent pas au courant qu’il complète déjà son service ! Autrement dit, quelle que soit la durée du remplacement, même dans l’établissement de rattachement, seul un arrêté rectoral autorise à le prendre en charge. Il est hors de question d’effectuer un remplacement sur simple coup de fil ou ordre de mission d’un chef d’établissement quel qu’il soit.

Une seule exception : si vous êtes déjà à temps plein, le décret de Robien prévoit que le chef d’établissement de rattachement (et lui seul) peut vous demander, comme à tout autre enseignant, à hauteur de 5 heures supplémentaires majorées par semaine et de 60 heures par année, de remplacer un collègue, y compris d’une autre discipline (mais en enseignant la vôtre sur ses heures). Nous vous demandons donc comme à tous les collègues de refuser de remplacer un enseignant sur ces bases.

Contactez la section académique du SNES Clermont si une pression quelconque est exercée sur vous de ce point de vue