16 octobre 2013

Carrières métiers catégories

La souffrance des enseignants de STI enfin reconnue !

Lors du CHSCT ministériel extraordinaire, le SNES-FSU a fait remonter à nouveau la parole des collègues.
 
Thierry Reygades venu comme expert pour la FSu notamment fait part des nombreux témoignages ). L’IG présent (Norbert Perrot) s’est exprimé en faisant "profil bas" visiblement bien chapitré ! La DGSCO présente avec 2 de ses responsables a été très attentive. Nous avons fait acter des mesures urgentes en terme de médecine de prévention. Une enquête sur un panel représentatif de 3000 collègues sera effectuée : un GT du CHSCT se réunira en Novembre pour y travailler. La DGRH réunit le 5 Novembre les DRH des académies : la question de l’accompagnement des personnels de STI,du repérage des collègues en souffrance, de leur formation y sera abordée, nous avons beaucoup insisté sur le besoin d’allègement des services compte tenu de l’intensification du travail liée à la réforme, la DGRH semble en être consciente mais a souligné qu’elle ne pouvait s’engager sans connaître les possibilités des académies.
Lire la suite ici
 
Voir aussi la déclaration, les interventions FSU ainsi que les deux voeux adoptés.
 
L’UNSA a voté contre le deuxième voeu demandant l’ouverture de négociations sur la réforme.