25 mars 2017

Collège lycées contenus

LSU : le ministère reconnaît l’existence de dérives

LSU : le ministère reconnaît l'existence de dérives

Alerté par le SNES-FSU en Conseil supérieur de l’Education le 2 mars, le ministère a reconnu que la mise en place du LSU occasionnait des dérives : « attendus de fin de cycle » remplis trop tôt, bilans beaucoup trop longs, illisibles et inutiles. Le SNES-FSU a demandé à la Ministre que des instructions écrites soient données aux personnels de directions et aux IA-IPR.

Lire la suite sur le site national du SNES-FSU