19 novembre 2014

Collège lycées contenus

Education Prioritaire : Des rumeurs et des incertitudes

Lors du prochain CTA, qui se tiendra vendredi 21 novembre à partir de 9h30, sera abordée la répartition des moyens REP+ et REP (respectivement 5 et 6) dans notre académie. Le rectorat a établi un classement des collèges de l’académie en fonction de 4 critères :
- élèves résidant en Zone Urbaine Sensible (ZUS)
- élèves issus des catégories sociales les plus défavorisés
- élèves boursiers et revenus (Ensemble des boursiers + boursiers taux 3 + revenu fiscal médian)
- retard scolaire à l’entrée en 6e
 
Le rectorat n’a pas précisé la part retenue des 4 indicateurs pour le calcul de l’indice social qui détermine le classement. Nous ne savons pas dans quelle mesure le rectorat le prendra en compte pour déterminer les établissements qui seront REP+ et REP. Il n’est pas certain que le rectorat annonce ce vendredi quels établissements seront choisis.
 
Pour le SNES, cette enveloppe académique est insuffisante et résulte d’un choix politique, à savoir conserver nationalement un nombre constant de REP et REP+, une gestion à moyens constants de la pénurie, dans le cadre d’une politique d’austérité. Par ailleurs, ces indicateurs ne prennent pas en compte la ruralité, spécificité de notre académie. Il faut intégrer un indice de ruralité qui viendrait rééquilibrer l’indice ZUS, celui-ci écartant de fait les collèges ruraux.
Au regard des indicateurs choisis et du classement, de nombreux collèges sont légitimes à devenir REP ou REP+, mais d’autres établissements sont tout aussi légitimes à rester dans l’Education Prioritaire.
 
 
 ANALYSE DU CLASSEMENT :
A supposer que le classement opéré par le rectorat soit définitif et que les 11 premiers établissements du tableau soient les futurs REP+ (pour les 5 premiers) et REP (pour les 6 suivants), la nouvelle configuration de l’éducation prioritaire pour notre académie serait la suivante :
 
 
Entrent dans l’éducation prioritaire :
 Collège Charles Baudelaire (Clermont-Ferrand) n°5 entre directement en qualité de REP+
Collège Jules Ferry (Vichy) n°7 entre directement en qualité de REP
Collège Gérard Philipe (Clermont-Ferrand) n°8 entre directement en qualité de REP
Collège Joachim Barrande (Saugues) n°10 entre directement en qualité de REP
Collège La Roche (Saint Eloy les Mines) n°11 entre directement en qualité de REP
 
Sortent de l’éducation prioritaire :
 Collège Antoine Audembron (Thiers) n°14 était à l’origine RRS
Collège de la Durolle (La- Monnerie- Le- Montel) n°16 RRS
Collège Maurice Constantin Weyer (Cusset) n°21 RRS
Collège Jules Verne (Le- Mayet -De- Montagne) n°25 RRS
Collège Charlotte Delbo (Tronget) n°34 RRS
Collège Louis Pergaud (Dompierre-Sur-Besbre) n°76 RRS
 
A noter que le collège Emile Guillaumin (Moulins) n°6 passe de RRS en REP.
Le collège La Charme (Clermont-Ferrand) n°2 REP+ en 2014 est maintenu en Rep+ pour la rentrée prochaine.
Les collèges ECLAIR, Jules Verne n°1 et Jean Zay n°3 (Montluçon) et Albert Camus n°4 (Clermont-Ferrand) deviennent REP+.
 
LES CONSEQUENCES :
Pour les établissements qui sortiraient de l’Education Prioritaire, il est indispensable de prévoir un accompagnement en termes de moyens humains et matériels et indemnitaires pour leurs personnels. Il en va de même pour les établissements qui étaient accompagnés jusqu’à présent.