8 février 2008

Carrières métiers catégories

Droit à l’information sur votre retraite

Beaucoup d’entre nous ont reçu avec stupeur un document venant du service des pensions du Ministère du Budget qui ne correspond en rien à leur véritable situation.

Sur ce document, aucun service auxiliaire validé n’apparaît, les périodes de service militaire disparaissent et les années de détachement (exemple l’année de stage dans le nouveau corps pour un AE, un PEGC, ou un PLP devenu certifié) n’ouvrent aucun droit !
Nous sommes intervenu au Rectorat, l’erreur est en cours de rectification, ne vous inquiétez pas, mais si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à vous signaler aussi au Rectorat.

Il semblerait que Nantes n’ait pas attendu une remontée fiable des Rectorats pour appliquer la directive gouvernementale du principe de « l’information sur votre retraite »

Par ailleurs, nous rappelons que désormais les services auxiliaires effectués à temps partiel sont validables. Contactez le Rectorat si ce n’est déjà fait pour avoir un dossier de validation complémentaire de vos services.

Attention vous devez également demander à la CRAM un relevé de carrière et il est peut-être plus intéressant de continuer à dépendre pour ces services du Régime Général plutôt que de racheter les services à temps partiel. Là aussi, une fois votre dossier constitué, les services du Rectorat vous permettront d’avoir une vision complète de votre situation.
Enfin pour tous ceux qui deviennent titulaires, il est important de demander sans tarder la validation des services auxiliaires.

La question des retraites est brûlante. Nous savons que 2008 sera une année décisive, les atteintes au droit à une retraite décente ont commencé en 1997 avec l’allongement des années de cotisation pour le Privé, puis en 2003 pour les fonctionnaires avec la fin de la péréquation et l’introduction de la décote pour tous. Le Gouvernement Sarkozy a pensé à préparer le travail des discussions à venir en portant atteinte aux régimes spéciaux.

A nous de ne pas nous laisser faire quel que soit notre âge ! Imposons d’autres choix que les mesures envisagées, qui n’ont qu’un objectif, la volonté de diminuer le taux de nos retraites et de nos pensions.
Le SNES, avec la FSU a largement exprimé ses propositions ; il faudra se battre et le combat sera rude !

le bulletin académique