Article publié dans l’US 767
 

Les modalités du DNB 2017 ne sont pas satisfaisantes et les sujets zéro posent problème. Avec le SNEP-FSU, le SNES-FSU défend un DNB qui permette de valoriser les résultats des élèves et de prendre en compte l’ensemble des disciplines. Il rappelle sa demande de réécriture de l’arrêté DNB : 100 points pour la prise en compte du contrôle continu des disciplines non évaluées au DNB (arts plastiques, éducation musicale, LV1, LV2, EPS).

Le SNES-FSU demande que les modalités d’évaluation au DNB soient revues pour assurer un cadre national à l’évaluation. Dans ce cadre, il rappelle sa demande d’abandon de l’évaluation des domaines du socle. Le SNES-FSU mettra en ligne des outils pour permettre aux collègues d’intervenir, en particulier dans les CA, et d’informer notamment les parents : motions, pétition, tracts, modèles de courrier, etc. Il invite les syndiqués et la profession à s’en saisir. Il interviendra auprès du ministère pour exiger de nouveaux « sujets zéro » qui aillent dans le sens d’une évaluation des élèves en accord avec les programmes et qui leur permettent d’exercer leur esprit critique et leur réflexion.

 

Concrètement, pour le DNB, le SNES-FSU propose :


• Pour l’évolution des domaines du socle en fin de cycle : refuser toute anticipation en cours d’année. Lors du conseil de classe du troisième trimestre, les appréciations et évaluations disciplinaires suffiront.


• Pour l’épreuve orale : conserver ce qui avait cours dans l’établissement l’an dernier (histoire des arts, si elle se déroulait sans problème, présentation du stage de découverte professionnelle...).