17 décembre 2015

Carrières métiers catégories

Carte cible des CIO : compte-rendu de l’audience SNES-FSU au rectorat

Compte rendu de l’Audience du 18 novembre 2015 avec Mme le Recteur

 

Etaient présents :

 

Pour l’Administration : Mme Campion, Recteur, Mr Verschaeve, Secrétaire général de l’Académie, Mr Poux, CSAIO, Mme Ravni, directrice de cabinet et Mme Clément, Secrétaire générale adjointe, Finances et affaires générales.

Pour les personnels : Cécile Decouzon, directrice du CIO de Thiers et représentante des personnels, Martine Del Tedesco, COP au CIO d’Yzeure et représentante des personnels, Cécile Bousset, COP au CIO Clermont Centre et représentante des personnels, Odile Sabrier, COP au CIO de Montluçon, Philippe Perrin, COP au CIO Clermont Centre, Katia Bonnemoy, COP au CIO Clermont Nord et représentante des personnels et Fabien Claveau, secrétaire académique adjoint du SNES-FSU.

 

Mme le Recteur nous remercie d’avoir sollicité cette audience, qui intervient à un moment sensible pour les CIO, notamment en raison de la situation du CIO Clermont Nord et de la tenue prochaine d’un CTA.

Cécile Decouzon précise que nous souhaitons aborder deux points lors de cette audience : la carte cible des CIO et la contribution des CIO au SPRO.

Sur la carte cible des CIO, le Ministère avait demandé en cas de désengagement des Conseils Départementaux de réduire le nombre de CIO sur l’Académie à 9 pour un total de 13 à l’heure actuelle. Le Rectorat avait fait une proposition de reprise de 10 CIO et Mme le Recteur nous confirme que cette proposition a été acceptée.

En ce qui concerne l’Allier, le Conseil départemental a cessé de financer les Forums pour cette année scolaire, Qu’en est-il du financement des trois CIO ?

Mme le Recteur a eu un entretien récent avec le Président du Conseil Départemental de l’Allier qui lui a fait part de ses difficultés financières mais pour l’instant aucun désengagement n’est prévu.

Dans tous les cas, les trois sites seraient maintenus. La possibilité que l’Etat reprenne à sa charge un ou deux des CIO du département est évoquée afin d’équilibrer la situation de l’Allier par rapport aux autres départements.

Pour le Puy de Dôme, pas de désengagement à l’ordre du jour et Mme le Recteur rappelle que des scenarii sont envisagés au cas où mais rien n’est stabilisé, tout est à réfléchir. Trois CIO seraient maintenus sur le Puy de Dôme et les autres conservés en tant qu’antenne. 

Sur l’hypothétique fusion du CIO d’Yssingeaux avec Firminy, Mme le Recteur affirme clairement son opposition : les Académies ne fusionnent pas ; (en tout cas, pas pour l’instant comme le fait observer Fabien Claveau).

Cécile Decouzon pose la question du devenir des Directeurs de CIO et des personnels administratifs en cas de transformation en antenne. Mme le Recteur souhaite maintenir tous les postes.

Pourtant une antenne de CIO n’a en principe pas de directeur. Mme le Recteur précise également qu’il faut réfléchir à l’hypothèse d’un accueil de certains CIO en établissements scolaires, des collèges qui ont des locaux disponibles et qui pourraient ainsi bénéficier d’une attractivité accrue !!!

Un groupe de travail nous est proposé avec les Organisations Syndicales, les représentants du personnel et l’Administration pour réfléchir à la situation.

Pour la situation du CIO Clermont Nord, la demande de relogement dans les locaux du collège Albert Camus est acceptée par le Rectorat et en attente de l’aval du Conseil Départemental. Mais cela reste bien sûr une solution d’urgence et donc provisoire.

 

SPRO : Mme le Recteur exprime sa satisfaction quant à " notre " SPRO. Même si l’on ne sait pas comment il sera amené à évoluer dans la future Région, elle reste optimiste.

Martine Del Tedesco fait remarquer qu’un Groupe de Travail est actuellement en cours au niveau ministériel. Elle précise que nous ne faisons pas partie du SPRO mais que nous y contribuons, que par ailleurs nous ne souhaitons pas devenir des conseillers polyvalents, ne serait-ce que par respect pour le public, que chaque professionnel doit conserver son champ de compétences . Elle évoque les manifestations dans lesquelles nous ne sommes pas identifiés. Mme le Recteur trouve tout à fait légitime que nous nous identifions.

Mr le CSAIIO intervient pour rappeler que nous participons activement au SPRO et que nous devons être compétents pour informer également sur le CEP…Cécile Decouzon fait observer que nous ne sommes pas opérateurs du CEP ! Certes, mais nous devrions le maîtriser !

Mme le Recteur doit rejoindre une autre réunion, nous remercie encore et laisse Mr le Secrétaire Général conclure l’audience.

Nous posons une dernière question concernant les contractuels qui n’ont pas le M2 de Psycho. Mr le Secrétaire Général déclare qu’en tant qu’employeur il fera tout pour trouver une solution à ces personnes : transfert de compétences sur d’autres postes, VAE, CIF (pas de priorité, malgré tout ! )