Le groupe de travail qui s’est ouvert le 30 Janvier, s’inscrit dans une période de relations très tendues avec le MEN. En effet depuis septembre 2013, le dossier de l’orientation a été délibérément conduit en refusant d’entendre le point de vue majoritaire de la profession.