25 mars 2017

Collège lycées contenus

Bilan du CTA du 16 mars créations/suppressions de postes dans le second degré

Postes en collège et lycée

Malgré une hausse prévisionnelle de 582 élèves dans le 2nd degré public et une création théorique de 82 ETP, le résultat en termes d’implantation de postes est moins reluisant pour la rentrée 2017.

Dans les collèges, 29 ETP sont créés, pour une hausse prévisionnelle de 63 élèves, ce qui se traduit au final par 10 postes en moins dans les collèges et un taux d’encadrement dégradé. Ces suppressions sont inégalement réparties entre les départements :

- Allier : -60 élèves prévus pour un différentiel réel entre créations et suppressions de -7 (hors SEGPA, -2 et ULIS, -1)

- Cantal : -122 élèves pour un différentiel réel entre créations et suppressions de-1

- Haute-Loire : -37 élèves pour un différentiel réel entre créations et suppressions -1

- Puy de Dôme : +284 élèves pour un différentiel réel entre créations et suppressions -3

En lycée, la dotation de 44 ETP se traduit par la création de 23 postes pour une augmentation prévisionnelle de 277 élèves. C’est la troisième année où des postes sont créés en lycée, mais nous doutons que cela sera suffisant pour faire baisser les effectifs déjà très chargés des classes de lycée. Tout comme nous doutons que le maintien des moyens provisoires à la rentrée 2016 puisse à la fois absorber le surplus d’élèves dû la disparition du redoublement en 3e et en 2nde et celle du redoublement des élèves de terminale dans leur lycée ?

L’écart entre les ETP financés par le ministère et

Voir la liste par département

Sur les lycées, la suppression du poste SII Ing Me au lycée Paul Constans est supprimée suite à l’intervention des élus SNES-FSU.